Print this entry | Print this page


<Abstract>

Près d'un siècle après sa publication en allemand, La Domination est enfin disponible en traduction française, sur la base de l'édition critique de référence. Il s'agit d'un pièce fondamentale de la sociologie politique de Max Weber. Ces manuscrits, rédigé avant la Première Guerre mondiale, sont fascinants par leur érudition et leur inventivité conceptuelle. C'est en les rédigeant que Weber forge des notions qui restent aujourd'hui encore des références incontournables pour toute sociologie politique: les trois modes de domination légitime, le passage de la domination des notables à la domination des partis de masse, l'opposition groupe de status (Stand)/ classe (Klasse), le patrimonialisme, la hiérocratie, la domination charismatique et le charisme de fonction n'en sont que les exemples les plus célèbres.

</Abstract>

<Sommaire>

<Partie 1>Sur la domination</Partie 1>

<Partie 2>La domination bureaucratique</Partie 2>

<Partie 3>La domination patrimoniale</Partie 3>

<Partie 4>La domination féodale</Partie 4>

<Partie 5>La domination charismatique</Partie 5>

</Sommaire>

</Abstract>

<Auteur>

Max Weber

Max Weber est considéré comme le fondateur de la sociologie compréhensive. La sociologie compréhensive est une approche sociologique qui fait du sens subjectif des conduites des acteurs le fondement de l'action sociale. Ce modèle d'analyse du social - centré sur les individus et leurs motivations à agir - est notamment explicité dans son ouvrage L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme, publié sous forme de deux articles en 1904 et 1905 . Celui-ci est une analyse des facteurs religieux dans le processus de rationalisation, à savoir les effets de la réforme protestante sur l'activité économique capitaliste. L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme est un classique de la sociologie, sur laquelle il a exercé une influence considérable.

Wikipedia FR: http://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Weber

</Auteur>

Print this entry | Print this page