Frédérique de Lambert, Les mondialisations, les dessous d’un monde pluriel, ellipses

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Une approche pluridisciplinaire: histoire, géographie, économie, géopolitique, développement durable, culture …

</Abstract>

<Sommaire>

</Sommaire>

<Auteur>

Frédérique de Lambert est agrégée d’histoire-géographie et professeur en classes préparatoires ECS à l’externat Sainte Marie à Lyon.

Christian Grataloup est géographe, professeur à l’université Paris VII, et spécialiste de géohistoire et de l’histoire de la mondialisation.

</Auteur>

Print this entry | Print this page

La revue internationale et stratégique, été 2011

Print this entry | Print this page


<Abstract>

Les nouvelles orientations de la pensée stratégique

Alors que l’occident semble avoir perdu le monopole de l’écriture de l’histoire mondiale et qu’un monde post américain se dessine peu à peu, comment se construit, aujourd’hui, la scène stratégique mondiale ?

L’espace stratégique mondial unifié et homogène, s’il n’a jamais existé comme tel, laisserait-il la place à un espace stratégique mondial fragmenté ? En Asie, en Amérique latine, en Afrique, des puissances dites émergentes concurrencent, sur le terrain économique, les puissances établies. Mais qu’en est-il dans le domaine stratégique, et plus précisément dans le domaine de la pensée stratégique ? L’hégémonie états-unienne à imposer les termes du débat stratégique se voit-elle remise en cause par de nouveaux acteurs qui auraient décidé de projeter leur propre vision du monde et de la scène stratégique mondiale ?

Pour tenter d’interroger les nouvelles orientations de la pensées stratégique contemporaine, le dossier revient sur les lieux d’élaboration de cette pensée stratégique dans le monde (université, think tanks, acteurs militaires, organisations internationales, etc.), sur les acteurs qui la produisent ainsi que sur les fondements et les influence intellectuelle de cette pensée.

</Abstract>

<Sommaire>

<Chapitre 1>Les hommes aiment armer Dieu</Chapitre 1>

<Chapitre 2>François Mitterand, architecte de la Grande Europe: le projet de Confédération européenne (1990-1991)</Chapitre 2>

<Chapitre 3>OTAN-UE: quel calcul géorgien ?</Chapitre 3>

<Chapitre 4>Vers un livre blanc européen de la sécurité et de la défense: entre « objet non identifié » et fenêtre d’opportunité</Chapitre 4>

<Chapitre 5>Les pays émergents dans l’actuel ordre mondial</Chapitre 5>

<Chapitre 6>Editorial</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Les grands débats stratégiques à l’épreuve des faits</Chapitre 7>

<Chapitre 8>Comment se construit l’agenda sécuritaire international ?</Chapitre 8>

<Chapitre 9>Sociologie de la production stratégique</Chapitre 9>

<Chapitre 10>La fausse neutralité des continents</Chapitre 10>

<Chapitre 11>De la nécessité des débats stratégiques</Chapitre 11>

<Chapitre 12>La stratégie américaine: du statut de superpuissance à celui de superpartenaire ?</Chapitre 12>

<Chapitre 13>L’influence grandissante des think tanks américains dans le processus d’élaboration des politiques de sécurité contemporaines</Chapitre 13>

<Chapitre 14>Les acteurs de la doctrine stratégique russe</Chapitre 14>

<Chapitre 15>La pensée stratégique chinoise, quelques pistes de réflexion</Chapitre 15>

<Chapitre 16>les déterminants de la pensée stratégique d’Israël</Chapitre 16>

<Chapitre 17>Entre dénégations et critiques, la pensée stratégique indienne: des déterminants, une réalité.</Chapitre 17>

<Chapitre 18>Brésil, 2003-2011: une politique étrangère orginale, conçue sans laboratoires d’idées</Chapitre 18>

<Chapitre 19>De la citadelle assiégée à une vision continentale: la pensée stratégique sud Africainew</Chapitre 19>

<Chapitre 20>Une europe stratégique post-américaine est-elle envisageable</Chapitre 20>

</Sommaire>

<Auteurs>

</Auteurs>

Print this entry | Print this page

Jean-Michel Dasque, Géopolitique du crime international, ellipses

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Ce livre ne traite pas d’une criminalité dont l’origine se perd dans la nuit des temps mais de formes radicalement nouvelles: ces grandes organisations criminelles, qui ont vu le jour en Italie du Sud, en Chine, au Japon au XIXe siècle et un peu plus tard aux Etats-Unis, à des époques marquées par le début du processus d’industrialisation et d’urbanisation. Leur création a coïncidé avec le remplacement des vieilles structures féodales par l’Etat moderne et centralisé. Plus récemmement, des proto-mafias se sont formées, en Europe de l’Est et dans les Balkans.

Ces organisations criminelles constituent un défi majeur pour le monde. Prospérant sur l’approfondissement de la globalisation et de ses flus financiers, comme sur l’affaiblissement des Etats, le crime international est devenu un acteur géopolitique incontournable, capable même d’imposer de nouveaux Etats à la communauté internationale.

</Abstract>

<Sommaire>

<Partie 1>La criminalité organisée transnationale, questions de méthode et aspect généraux du problème</Partie 1>

<Partie 2>Description analytique des principales OCT</Partie 2>

<Partie 3>La lutte contre la criminalité organisée transnationale</Partie 3>

</Sommaire>

<Auteur>

Jean-Michel Dasque:

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Pierre Biarnès, Pour l’empire du monde, ellipses

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Des pays Baltes au Kouriles, en un immense « arc de crise » qui passe par l’Europe centrale et balkanique, le Proche et le Moyen-Orient, le Caucase et l’Asie centrale, l’Himalaya et les mers de la Chine méridionnale et orientale, se fait l’histoire du XXIe siècle. C’est là que, pour pérenniser leur hégémonie sur toute la planète, les Etats-Unis d’Amérique s’efforcent de refouler les Russes tout à l’intérieur des terres slaves et d’endiguer le retour de la Chine sur la scène mondiale, maintenant ainsi leur contrôle sur l’Europe et le Japon. Mais n’est ce pas toujours là, à la périphérie de l’Europe et de l’Asie, qu’au long des siècles se sont affrontées les puissances impériales: les puissances continentales et les puissances maritimes ?

</Abstract>

<Sommaire>

<Introduction/>

<Partie 1>Pays Baltes</Partie 1>

<Partie 2>Ukraine</Partie 2>

<Partie 3>Moldavie</Partie 3>

<Partie 4>Ex-Yougoslavie</Partie 4>

<Partie 5>Turquie</Partie 5>

<Partie 6>Proche Orient</Partie 6>

<Partie 7>Iran</Partie 7>

<Partie 8>Caucase</Partie 8>

<Partie 9>Caspienne</Partie 9>

<Partie 10>Asie Centrale</Partie 10>

<Partie 11>Afghanistan</Partie 11>

<Partie 12>Cachemire</Partie 12>

<Partie 13>Asie du Sud-Est</Partie 13>

<Partie 14>Taïwan</Partie 14>

<Partie 15>Corée</Partie 15>

<Partie 16>Kouriles du Sud</Partie 16>

</Sommaire>

<Auteur>

Pierre Biarnès est un homme politique français du Mouvement républicain et citoyen, apparenté au groupe Communiste Républicain et Citoyen au Sénat, membre du groupe de l’Association démocratique des Français de l’étranger à l’Assemblée des Français de l’étranger, né le 17 janvier 1932.

Journaliste de formation, il fut longtemps le correspondant du journal « Le Monde » à Dakar. Délégué des Français du Sénégal au Conseil supérieur des Français de l’Etranger, il a été élu sénateur des Français établis hors de France le 24 septembre 1989 sous l’étiquette PS et réélu le 27 septembre 1998. En 2002, il prend position en faveur de Jean-Pierre Chevènement à l’élection présidentielle et quitte le Parti socialiste pour le Pôle républicain puis le Mouvement républicain et citoyen.

Il est un membre de la franc-maçonnerie.

WIKIPEDIA FR: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Biarn%C3%A8s

wwi: /internet/Biographies/Pierre_Biarnes-2009-12-05-09-41-00/

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Gérard-François Dumont, Démographie politique, ellipses

Print this entry | Print this page

<Abstract>

L’analyse politique explique comment s’organisent et évoluent les pouvoirs dans les sociétés. La démographie examine leurs dynamiques de population. Or ces deux types d’études sont en permanente interrelation, en géopolitique interne comme en géopolitique externe. Ceci n’ayant jamais fait l’objet d’une démonstration systématique, après un quart de siècle de recherches, Gérard-François Dumont publie ce premier traité de démographie politique en recourrant à la méthode expérimentale et en puisant dans l’histoire politique et géopolitique, contemporaine comme ancienne, des régions, des pays ou des continents.

</Abstract>

<Sommaire>

<Introduction>

<Chapitre 1>Qu’est ce que la démographie politique ?</Chapitre 1>

<Chapitre 2>La loi du nombre</Chapitre 2>

<Chapitre 3>La loi des groupes humains</Chapitre 3>

<Chapitre 4>Les lois de stimulation et de langueur</Chapitre 4>

<Chapitre 5>La loi générationnelle et la loi du genre</Chapitre 5>

<Chapitre 6>La loi du différentiel</Chapitre 6>

<Chapitre 7>La loi d’attirance</Chapitre 7>

<Chapitre 8>La loi de repoussement</Chapitre 8>

<Chapitre 9>La loi des diasporas</Chapitre 9>

<Conclusion>

</Sommaire>

<Auteur>

Auparavant recteur d’académie et membre de section du Conseil économique et social, Gérard-François Dumont est professeur à l’université de Paris-Sorbonne, directeur de séminaire de géopolitique au Collège interarmées de défense, président de la revue Population et Avenir et membre du conseil de plusieurs revues de géopolitique.

CV, http://www.diploweb.com/cv/103.htm

Web, http://www.paris-sorbonne.fr/fr/spip.php?article2928

Wikipedia FR: http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard-Fran%C3%A7ois_Dumont

wwi: /internet/Biographies/Gerard_francois_dumont-2009-12-05-09-50-20/

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Samuel P. Huntington, Le choc des civilisations, Odile Jacob

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Menacé par la puissance grandissante de l’islam et de la Chine, l’Occident parviendra-t-il à conjurer son déclin ? Saurons-nous apprendre rapidement à coexister ou bien nos différences culturelles nous pousseront-elles vers un nouveau type de conflit, plus violent que ceux que nous avons connus depuis un siècle ?

Pour Samuel Huntignton, les peuples se regroupent désormais en fonction de leurs affinité culturelles. Au conflit entre les blocs idéologiques de naguère succède le choc des civilisations.

</Abstract>

<Sommaire>

<Partie 1>Un monde divisé en civilisations</Partie 1>

<Partie 2>L’équilibre instable des civilisations</Partie 2>

<Partie 3>Le nouvel ordre des civilisations</Partie 3>

<Partie 4>Les conflits entre civilisations</Partie 4>

</Sommaire>

<Auteur>

WIKIPEDIA FR, http://fr.wikipedia.org/wiki/Samuel_Huntington
WIKIPEDIA EN, http://en.wikipedia.org/wiki/Samuel_P._Huntington

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Thérèse Delpech, l’ensauvagement, Grasset

Print this entry | Print this page

<Abstract>

En 1900, les progrès sociaux, les avancées technologiques et une première tentative de limiter les guerres entre les Etats semblaient justifier des pronostics optimistes. Cinq ans plus tard pourtant, la guerre russo-japonaise, la première révolution russe et la crise de Tanger entre la France et l’Allemagne annonçait la Grande Guerre et ses suites que seuls quelques observateurs perspicaces ont vues venir.

(…) Pas davantage qu’en 1905 cependant, l’avenir n’est aujourd’hui écrit. Certes, l’humanité est à nouveau guettée par l’ensauvagement.

</Abstract>

<Sommaire>

<Chapitre 1>Le téléscope</Chapitre 1>

<Chapitre 2>1905</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Le Monde en 2025</Chapitre 3>

<Chapitre 4>Retour à 2005</Chapitre 4>

</Sommaire>

<Auteur>

Thérèse Delpech, ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, professeur agrégé de philosophie, est chercheur associé au Centre d’études et de recherche internationales (CERI, FNSP) et membre de l’institut international d’études stratégiques de Londres.

WIKIPEDIA FR, http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9r%C3%A8se_Delpech
WEB, http://www.ceri-sciencespo.com/cerifr/cherlist/delpech.htm

wwi: /internet/Biographies/Therese_delpech-2009-12-05-10-51-48/

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Philippe Richardot, Les grands empires, ellipses

Print this entry | Print this page

<Abstract>

L’empire est le plus vaste corps politique créé par l’homme. Il est porteur des plus grandes civilisations comme des plus grandes ambitions. Il est forgé ou défendu par la guerre, mais les constructions dynastiques passent aussi par les mariages ou les alliances. Il est cosmopolite par nature: L’Empire de Charles Quint mêlait entre autres Autrichiens et Aztèques. Mais il tend vers l’unité. Unité toujours éphémère: un millier d’années, quelques siècles ou quelques années.

</Abstract>

<Sommaire>

<Chapitre 1>Le modèle romain de l’empire</Chapitre 1>

<Chapitre 2>L’empire ottoman: nouvel islam conquérant</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Empire allemand ou impérialisme allemand</Chapitre 3>

<Chapitre 4>L’empire des Habsbourgs ou le principe d’Union personnelle</Chapitre 4>

<Chapitre 5>De l’empire russe à l’éclatement de l’empire soviétique</Chapitre 5>

<Chapitre 6>Les empires coloniaux: première forme de mondialisation</Chapitre 6>

<Sommaire>

<Auteur>

Philipe Richardot est agrégé et docteur d’Histoire, chargé de recherche à l’Institut de Stratégie Comparée, de cours au Centre de Préparation à l’Administration générale / Préparation à l’ENA (Aix en Provence), Délégué Méditerranée de la Commission Française d’Histoire Militaire, ancien auditeur de l’institut des Hautes Etudes de Défense Nationale et de la Session Méditerranéenne des Hautes Etudes de l’Armement. Historien et spécialiste des questions de Défense, il est l’auteur d’ouvrages et d’articles couvrant l’antiquité tardive, le Moyen Age et la période contemporaine.

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Nouvelle géopolitique de l’Asie, ellipses

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Au cours du XXe siècle, l’Asie a connu d’importants bouleversements de ses frontières tant au niveau national que régional. Les espaces se sont complexifiés du fait d’éclatements d’empires ou de multiples regroupement régionnaux; de grandes zones économiques se sont affirmées.

</Abstract>

<Sommaire>

<Introduction>L’Asie de l’est ou la construction d’une ambition régionale</Introduction>

<Chapitre 1>Géographie de l’Asie de l’Est</Chapitre 1>

<Chapitre 2>L’Asie du Sud-Est et l’Asean face à des nouveaus défis</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Les pays de l’Asean. Défis et succès du développement dans une région en devenir</Chapitre 3>

<Chapitre 4>Les systèmes politiques du monde chinois</Chapitre 4>

<Chapitre 5>Héritage et développement</Chapitre 5>

<Chapitre 6>Hong Kong, économie</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Taiwan, économie</Chapitre 7>

<Chapitre 8>L’économie japonaise: de la structuration des systèmes au capitalisme dans la tourmente</Chapitre 8>

<Chapitre 9>Système politique et institutions du japon contemporain</Chapitre 9>

<Chapitre 10>Le développement économique de la Corée du Sud depuis la fin de la guerre de Corée</Chapitre 10>

<Conclusion>L’Asie de l’est demain</Conclusion>

</Sommaire>

<Auteur>

Le présent ouvrage a été dirigé par Guy Faure, directeur de l’Institut d’Asie du Sud-Est Contemporain (IRASEC) de Bangkok.

Web, http://iao.ish-lyon.cnrs.fr/francais/gfaure.html
</Auteur>

Print this entry | Print this page

Géopolitique de l’énergie, ellipses

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Depuis l’origine des temps l’énergie est vitale pour l’homme. Le feu a permis la survie, puis le développement de l’espèce.

</Abstract>

<Sommaire>

<Chapitre 1>Le défi énergétique pour la France</Chapitre 1>

<Chapitre 2>Energie et Union européenne</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Energie et Russie</Chapitre 3>

<Chapitre 4>Energie et Chine</Chapitre 4>

<Chapitre 5>Energie et Afrique</Chapitre 5>

<Chapitre 6>Routes de l’énergie</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Réflexions sur l’avenir du dernier géant pétrolier indépendant au Moyen-Orient</Chapitre 7>

<Chapitre 8>Géopolitique et écologie</Chapitre 8>

<Chapitre 9>

</Sommaire>

<Auteur>

Revue française de géopolitique dirigée par Aymeric Chauprade.

WIKIPEDIA FR, http://fr.wikipedia.org/wiki/Aymeric_Chauprade

wwi: /internet/Biographies/Aymeric_chauprade-2009-12-05-11-10-27/fr.wikipedia.org/wiki/Aymeric_Chauprade.html

</Auteur>

Print this entry | Print this page