Jacques Brengues, La Franc-Maçonnerie du bois, Editions Véga

Print this entry | Print this page

<Abstract>
Si la forêt se meurt, c’est qu’est mort le respect de l’arbre, symbole de vie devenue si fragile sous les blessures d’avides tronçonneuses. Il y eut autrefois des forestiers qui recevaient une initiation rituelle originale par laquelle leur était appris l’amour du patrimoine séculaire constitué par nos forêts. Ces bûcherons d’antan formaient une société secrète que Jacques Brengues appelle « La franc-maçonnerie du bois » par opposition à celle de la pierre.
</Abstract>

<Sommaire>

<Introduction>

<Avant-propos/>

<Chapitre 1>Symbolisme du bois, de l’arbre et de la foret</Chapitre 1>

<Chapitre 2>Les constructeurs</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Les forestiers</Chapitre 3>

<Chapitre 4>Les rituels</Chapitre 4>

<Chapitre 5>Pour une véritable forêt de l’an 2000</Chapitre 5>

</Sommaire>
<Auteur>

Jacques Brengues, Docteur ès Lettres, Professeur à L’université de Haute-Bretagne, Rennes 2
</Auteur>

Print this entry | Print this page

Le corps humain, CNRS Editions

Print this entry | Print this page

<Abstract>
Corps paré, glorifié, sacrifié, fantasmé: toute société parle d’elle-même en parlant du corps et à travers lui. Mais le corps, machine ventriloque du social, lieu privilégié d’inscription identitaire, suffit-il pour faire un être humain ?
L’humanité, toujours et partout, s’est représenté l’individu comme composé de deux parts: l’une périssable, l’autre invisible, âme, ombre, double, esprit poursuivant sa route bien au-delà de la mort. Et, pour de nombreuses sociétés, des Yanomami d’Amazonie aux Khumbo du Népal, un homme et une femme ne suffisent pas à produire un enfant: celui-ci nécessite pour être pleinement humain l’intervention d’agents plus puissants, ancêtres, esprits, dieux.

</Abstract>

<Sommaire>

<Livre 1>La production du corps</Livre 1>

<Introduction/>

<Chapitre 1>Corps, parenté, pouvoir(s) chez les Baruya de Nouvelle-Guinée</Chapitre 1>

<Chapitre 2>L’âme double chez les Maenge (Nouvelle-Bretagne)</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Gardez le corps à l’esprit</Chapitre 3>

<Chapitre 4>Quand les hommes répliquent une gestation. Une analyse des représentations et des rites de la croissance et de la maturation des garçons chez les Ankave-Anga (Papouasie Nouvelle-Guinée)</Chapitre 4>

<Chapitre 5>Corps et décor chez les Orokaiva</Chapitre 5>

<Chapitre 6>Du « corps » pour l’occident à la « monnaie » « Aré » aré.  La transfiguration monétaire des relations « socio-cosmiques »</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Corps, cosmos et société en Nouvelle-Irlande</Chapitre 7>

<Chapitre 8>Une profondeur qui s’arrête à la surface de la peau: ordre social et corps à Rotuma</Chapitre 8>

<Chapitre 9>Le Corps Entre Deux Vents. A propos du mythe « Two-Men » dans le nord-ouest australien</Chapitre 9>

<Chapitre 10>Etre en relation. A propos des corps à Tanebar-Evav (Kei, Indonésie de l’est)</Chapitre 10>

<Chapitre 11>Le corps mis en scène. A propos du mariage en Inde</Chapitre 11>

<Chapitre 12>Montagnes sacrés, os des ancêtres, sang maternel. Le corps humain dans une communauté tibétaine du Népal (les Khumbo)</Chapitre 12>

<Chapitre 13>Pourquoi les Yanowamï ont-ils des filles ?</Chapitre 13>

<Chapitre 14>Corps immortels, devoir d’oubli. Formes humaines et trajectoires de vie chez les Achuar</Chapitre 14>

<Chapitre 15>Le corps en Chrétienté</Chapitre 15>

<Chapitre 16>Le corps de la parenté</Chapitre 16>

<Livre 2>Le corps humain Supplicié, possédé, cannibalisé</Livre 2>

<Chapitre 1>Corps supplicié, âme exaltée</Chapitre 1>

<Chapitre 2>Maladie, cannibalisme et sorcellerie chez les Anga de Papouasie</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Ambigïté de l’impureté. C orps de femme, moments critiques de la vie, et possession par les esprits dans un village de la côte est de la mer Noire en Turquie</Chapitre 3>

<Chapitre 4>La pénétration directe. La reine, le roi, les esclaves et Marie dans les quartiers pauvres de Tananarive</Chapitre 4>

<Chapitre 5>Corps en jeu (je) ou la chasse généralisée. Biocénose palawan (Philippines).</Chapitre 5>

<Chapitre 6>Tu ne traverseras pas le sang. Corps, parenté et pouvoirs chez les Kako</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Le corps du délit et l’exotisme artificiel. A propos de l’anthropophagie guerrière en forêt centrafricaine</Chapitre 7>

<Chapitre 8>Le meurtre cannibale ou la production d’un homme-Dieu. Théories des substances et construction hiérarchique en Polynésie (Tonga)</Chapitre 8>

<Chapitre 9>Contraintes par corps. Ordre politique et violence dans les sociétés kanak d’autrefois.</Chapitre 9>

</Sommaire>

Sous la direction de :

Maurice Godelier

Wikipedia FR: http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Godelier

wwi /internet/Biographies/Maurice_godelier-2009-11-18-12-46-43/

Michel Panoff

Ancien président de la société des Océanistes (Musée de l’Homme), Directeur de recherche émérite au CNRS,

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Le siècle de Lévi-Strauss, CNRS Editions

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Claude Lévi-Strauss, né en novembre 1908, est bien plus que le fondateur de la théorie structuraliste française, le rénovateur de l’anthropologie, vénéré et étudié comme tel dans toutes les institutions culturelles, l’écrivain classique désormais publié dans la Pléiade. Ainsi que l’écrit Jean Daniel dans son avant-propos, il est celui qui « mieux que les autres, a conceptualisé l’altérité, la différence, la comparaison, l’accouchement du moi par l’autre ». Un savant sans doute, mais aussi un philosophe et un humaniste qui, étudiant de près, sur le terrain, les moeurs des civilisations qu’on disait « primitives », a pénétré au plus secret de ce qui nous fait hommes, tous différents, tous semblables.

</Abstract>

<Sommaire>

<Partie 1>La révolution Lévi-Strauss</Partie 1>

<Partie 2>D’un continent à l’autre</Partie 2>

</Sommaire>

<Auteurs>

</Auteurs>

Print this entry | Print this page

Helen Fisher, Histoire naturelle de l’amour, Hachette

Print this entry | Print this page

<Abstract>

A la lumière des mécanismes chimiques, génétiques et biologiques que l’homme a en commun avec l’animal, Helen Fisher analyse notre comportement sexuel et amoureux à travers les âges. Des premières hordes humaines jusqu’au couple moderne, elle parle de l’amour, du coup de foudre, des rapports sexuels, du mariage, de l’adultère, du divorce et de la famille. Un retour aux sources de l’humanité pour expliquer la naissance et l’évolution du sentiment amoureux. Une approche nouvelle et originale du couple et de l’amour.

</Abstract>

<Sommaire>

<Chapitre 1>La séduction. Aquoi jouent les hommes. </Chapitre 1>

<Chapitre 2>La passion amoureuse. Pourquoi lui ? Pourquoi elle ?</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Des liaisons humaines. La monogamie est-elle naturelle ? </Chapitre 3>

<Chapitre 4>Pourquoi l’adultère ? L’essence de l’infidélité</Chapitre 4>

<Chapitre 5>Divorce, mode d’emploi. La démangeaison des quatre ans. </Chapitre 5>

<Chapitre 6> »Quand, à l’état sauvage, le noble primitif parcourait les bois ». La vie parmi nos ancêtres arboricoles.</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Chassé de l’Eden. De l’origine de la monogamie et de l’abandon de famille.</Chapitre 7>

<Chapitre 8>Eros. L’émergence des émotions sexuelles.</Chapitre 8>

<Chapitre 9>Le chant des sirènes. Evolution de l’anatomie sexuelle humaine.</Chapitre 9>

<Chapitre 10>Pourquoi les hommes ne ressemblent-ils pas plus aux femmes ? Le développement du cerveau sexuel de l’homme.</Chapitre 10>

<Chapitre 11>Femmes, hommes et pouvoir, Histoire naturelle des rapports de forces entre les sexes. </Chapitre 11>

<Chapitre 12>Presque humain. La genèse des liens de parenté et l’apparition de l’adolescence. </Chapitre 12>

<Chapitre 13>La première société d’abondance. La conscience prend son essor. </Chapitre 13>

<Chapitre 14>L’amour volage. Roman des temps passés. </Chapitre 14>

<Chapitre 15> »Jusqu’à ce que la mort nous sépare ». apparition de l’inégalité sexuelle en Occident.</Chapitre 15>

<Chapitre 16>La sexualité du futur. En avant vers le passé !</Chapitre 16>

</Sommaire>

<Auteur>

Helen Fisher:

Wikipedia EN: http://en.wikipedia.org/wiki/Helen_Fisher_(anthropologist)

wwi: /internet/Biographies/Helen_fisher-2009-12-04-15-17-06/

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Jean Malaurie, Terre Mère, CNRS Editions

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Nous sommes des veilleurs de nuit face à une mondialisation sauvage, à un développement désordonné. Si nous n’y prenons garde, ce sera un développement dévastateur. La Terre souffre. Notre Terre Mère ne souffre que trop. Elle se vengera. Et déjà les signes sont annoncés.

</Abstract>

<Sommaire>

</Sommaire>

<Auteur>

Jean Malaurie:

WIKIPEDIA FR: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Malaurie

wwi: /internet/Biographies/Jean_Malaurie-2009-12-04-15-20-31/fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Malaurie.html

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Sun Chaoying, Neuf chants du Dragon, Editions You Feng

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Il s’agit d’une série de conférences sur l’imaginaire chinois et comparé avec celui occidental, prononcées au cours de colloques internationaux organisés entre 1994 – 2003, à la Sorbonne, à l’E.N.S, à Grenoble, à Dijon, à Nice, à Mans, à Cerisy, à Perpignan …, dont la plupart ont été publiés dans des revues ou ouvrages collectifs.

(…)

Abordant des thèmes fondamentaux et incontournables qui constituent le noyau de l’imaginaire chinois: Aspect « Nocture » de la Structure de l’Imaginaire Chinois, Mythe de l’Origine de l’homme, « Réception » du Lettré et de l’Humaniste, l’Age de la « Grande Concorde », l’imaginaire du Vêtement Chinois, de l’Ile des Immortels, de la Montagne, du Changement et du Dragon…

</Abstract>

<Sommaire>

<Chapitre 1>Esquisse d’un dictionnaire des symboles chinois: difficultés et problèmes</Chapitre 1>

<Chapitre 2>L’origine de l’homme à partir de « Le rêve de Dieu » de Qian Zhonshu</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Lettré et humaniste</Chapitre 3>

<Chapitre 4>L’age d’or, du Tibre au fleuve Jaune</Chapitre 4>

<Chapitre 5>L’androgénie du vêtement en Chine</Chapitre 5>

<Chapitre 6>L’Atlandide du … Pacifique ?</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Le mont de l’Est (Taishan)</Chapitre 7>

<Chapitre 8>Yijing: le Dao du Changement</Chapitre 8>

<Chapitre 9>Renversement asiatique du dragon occidental</Chapitre 9>

<Auteur>

Sun Chaoying, Docteur ès Lettres et Habilitée à Diriger des REcherches (France), diplômée de l’Université de Wuhan (R.P de Chine), de l’Unjiversité de Bordeaux III, de l’université de genève (Suisse) et de l’université de Perpignan, est auteur d’une monographie sur la mythologie rabelaisienne et l’Imaginaire de la Renaissance européenne (Rabelais. Mythes, images et sociétés, Desclée de Brouwer 2000) et co-auteur avec G.Durand, fondateur des Centres de REcherches sur l’Imaginaire de renommée mondiale (Mythe, thèmes et variations, Desclée de Brouwer, 2000). Elle est aussi traductrice de Qian Zhongshu et de Su Dongpo aux Editions Gallimard (Coll « Connaissance de l’Orient »).

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Gilbert Rouget, la musique et la transe, gallimard

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Que ce soit en Sibérie ou en Terre de feu, au Viêt-nam, en Italie ou au Brésil, dans l’antiquité ou de nos jours, la musique est partout associée à la transe. Pourquoi ? Serait elle douée comme certains le pensent, d’un mystérieux pouvoir, capable à lui seul de jeter les gens dans cet état de folie que les Grecs appelaient mania ? On serait parfois tenté de le croire, mais il n’en ai rien.

</Abstract>

<Sommaire>

<Partie 1/>

<Chapitre 1>Transe et possession</Chapitre 1>

<Chapitre 2>Dynamique de la possession</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Musique et possession</Chapitre 3>

<Chapitre 4>Musique, chamanisme, mediumnisme, exorcisme</Chapitre 4>

<Chapitre 5>L’étrange mécanisme</Chapitre 5>

<Partie 2/>

<Chapitre 6>Musique et transe chez les grecs</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Renaissance et opéra</Chapitre 7>

<Chapitre 8>Musique et transe chez les arabes</Chapitre 8>

<Conclusion/>

</Sommaire>

<Auteur>

Gilbert Rouget

Directeur de Recherche Honoraire du CNRS
Membre de l’UMR 8574 du CNRS

Wikipedia FR: http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilbert_Rouget

wwi: /internet/Biographies/Gilbert_rouget-2009-12-04-15-44-13/

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Archie Fire Lame Deer, Le cercle sacré, Albin Michel

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Après une enfance sioux passée sur la réserve de Rosebud, dans le Dakota du Sud, Archie fut tour à tour militaire en Corée, figurant et cascadeur à Hollywood, cow-boy et chasseur de serpents à sonnette. Mais cette existence, parfois difficile, qui l’amena à rééxaminer les valeurs et la philosophie de son peuple, s’est transformée en une quête initiatique dominée par l’extraordinaire figure de son père. Engagé sur la voie de la tradition et de la spiritualité, Archie est devenu homme-médecine.

</Abstract>

<Sommaire>

</Sommaire>

<Auteur>

WIKIPEDIA EN, http://en.wikipedia.org/wiki/Lame_Deer

wwi: /internet/Biographies/Lame_deer-2009-12-04-15-37-12/

<Auteur>

Print this entry | Print this page

Mircea Eliade, Initiation, rites, sociétés secrètes, folio

Print this entry | Print this page

<Abstract>

C’est une affirmation courante que le monde moderne, entre autres caractéristiques, se distingue par la disparition de l’initiation. D’une importance capitale dans les sociétés traditionnelles, l’initiation est pratiquement absente de la société occidentale de nos jours. Certes, les différentes confessions chrétiennes montrent encore, dans une mesure variable, les traces du mystère initiatique.

</Abstract>

<Sommaire>

<Chapitre 1>Rites de puberté et initiations tribales dans les religions primitives</Chapitre 1>

<Chapitre 2>Rites de puberté et initiations tribales dans les religions primitives(suite)</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Des rites de puberté aux cultes secrets</Chapitre 3>

<Chapitre 4>Initiations individuelles et sociétés secrètes</Chapitre 4>

<Chapitre 5>Initiations militaires et initiations chamaniques</Chapitre 5>

<Chapitre 6>Thèmes initiatiques dans les grandes religions</Chapitre 6>

</Sommaire>

<Auteur>

WIKIPEDIA FR, http://fr.wikipedia.org/wiki/Mircea_Eliade

wwi: /internet/Biographies/Mircea_eliade-2009-12-04-15-40-43/

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Sabine Hargous, Les appeleurs d’âmes, Albin Michel

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Cet ouvrage est fondé sur de longues enquêtes, et des observations que l’auteur, ethnologue, a mené auprès des populations indigènes de l’Amérique du Sud andine, où survivent, malgré des siècles d’oppression catholique, les mythes et cultes précolombiens.

C’est une tentative d’approche de cet univers magique ou le donné, le garanti, n’existant pas, la présence humaine est constamment menacée de se perdre, d’être volée par une puissance; c’est pourquoi le sorcier, quelle que soit son appellation locale, est une institution fondamentale et absolument nécessaire à la cohésion de ces sociétés.

</Abstract>

<Sommaire>

<Partie 1>La pathogénie indigène</Partie 1>

<Partie 2>Le diagnostic</Partie 2>

<Partie 3>Les rites magiques</Partie 3>

</Sommaire>

<Auteur>

Sabine Hargous

</Auteur>

Print this entry | Print this page