Archie Fire Lame Deer, Le cercle sacré, Albin Michel

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Après une enfance sioux passée sur la réserve de Rosebud, dans le Dakota du Sud, Archie fut tour à tour militaire en Corée, figurant et cascadeur à Hollywood, cow-boy et chasseur de serpents à sonnette. Mais cette existence, parfois difficile, qui l’amena à rééxaminer les valeurs et la philosophie de son peuple, s’est transformée en une quête initiatique dominée par l’extraordinaire figure de son père. Engagé sur la voie de la tradition et de la spiritualité, Archie est devenu homme-médecine.

</Abstract>

<Sommaire>

</Sommaire>

<Auteur>

WIKIPEDIA EN, http://en.wikipedia.org/wiki/Lame_Deer

wwi: /internet/Biographies/Lame_deer-2009-12-04-15-37-12/

<Auteur>

Print this entry | Print this page

Sabine Hargous, Les appeleurs d’âmes, Albin Michel

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Cet ouvrage est fondé sur de longues enquêtes, et des observations que l’auteur, ethnologue, a mené auprès des populations indigènes de l’Amérique du Sud andine, où survivent, malgré des siècles d’oppression catholique, les mythes et cultes précolombiens.

C’est une tentative d’approche de cet univers magique ou le donné, le garanti, n’existant pas, la présence humaine est constamment menacée de se perdre, d’être volée par une puissance; c’est pourquoi le sorcier, quelle que soit son appellation locale, est une institution fondamentale et absolument nécessaire à la cohésion de ces sociétés.

</Abstract>

<Sommaire>

<Partie 1>La pathogénie indigène</Partie 1>

<Partie 2>Le diagnostic</Partie 2>

<Partie 3>Les rites magiques</Partie 3>

</Sommaire>

<Auteur>

Sabine Hargous

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Revue Diogène, Chamanismes, puf

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Longtemps dénigré pour son caractère « primitif et sauvage », le chamanisme jouit, depuis le dernier tiers du XXe siècle, d’un engouement remarquable en Occident. Voué à disparaître aux yeux de l’histoire, il a ressurgi depuis la décolonisation et la fin du communisme un peu partout dans le monde. Ce recueil international et pluridisciplinaire, brosse un éventail de manifestations contemporaines faisant appel à la notion de chamanisme.

</Abstract>

<Sommaire>

<Partie 1>Chamanismes « traditionnels »</Partie 1>

<Partie 2>Adaptation et renouveau</Partie 2>

<Partie 3>Interprétations et réinventions occidentales</Partie 3>

</Sommaire>

<Auteur>

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Elan Noir, Les rites secrets des indiens sioux, éditions du rocher

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Elan Noir (Hehaka Sapa) était un chef religieux de la tribu des Sioux oglala. Les deux écrits qu’il nous a laissés, ses Mémoires parus sous le titre Elan Noir parle et Les rites secrets des indiens sioux, recueillis respectivement par John Neihardt et Joseph Epes Brown, sont considérés comme les deux grands classiques sur la religion des Indiens des Plaines et furent à l’origine de tout le mouvement de renouveau et de réhabilitation en faveur des Indiens.

</Abstract>

<Sommaire>

<Chapitre 1>La descente de la Pipe Sacrée</Chapitre 1>

<Chapitre 2>La garde de l’âme</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Le rite de purification</Chapitre 3>

<Chapitre 4>L’imploration d’une vision</Chapitre 4>

<Chapitre 5>La danse du soleil</Chapitre 5>

<Chapitre 6>L’apparentage</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Préparation de la jeune fille aux devoirs de la femme</Chapitre 7>

<Chapitre 8>Le lancement de la Balle</Chapitre 8>

<Sommaire>

<Auteur>

WIKIPEDIA EN, http://en.wikipedia.org/wiki/Black_Elk

wwi: /internet/Biographies/Elan_noir-2009-12-04-15-48-45/

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Clyde Holler, La danse du soleil de Black Elk, Editions du rocher

Print this entry | Print this page

<Abstract>

C’est avec leur emblématique homme-médecine, l’Oglala Black Elk, considéré comme « le plus grand génie religieux des peuples indigènes d’Amérique du Nord », qu’est redéfinie le rite majeur des Sioux: la danse du soleil.

</Abstract>

<Sommaire>

<Chapitre 1>A la recherche du Black Elk historique</Chapitre 1>

<Chapitre 2>Les témoignages sur la danse du soleil classique 1866-1882</Chapitre 2>

<Chapitre 3>Les souvenirs de la danse du Soleil classique 1887-1911</Chapitre 3>

<Chapitre 4>La danse du soleil pendant le bannissement</Chapitre 4>

<Chapitre 5>Black Elk et le renouveau de la danse du Soleil</Chapitre 5>

<Chapitre 6>La danse du soleil des lakotas autrefois</Chapitre 6>

<Chapitre 7>Black Elk et la double participation</Chapitre 7>

</Sommaire>

<Auteur>

Clyde Holler, philosophe des religions réputé est l’auteur de nombreux articles et aussi du livre The black Elk Reader.

WIKIPEDIA EN, http://en.wikipedia.org/wiki/Black_Elk

wwi: /internet/Biographies/Elan_noir-2009-12-04-15-48-45/en.wikipedia.org/wiki/Black_Elk.html

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Jeremy Narby, Le serpent cosmique, Georg

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Depuis le XIXe siècle et le grand développement de la science occidentale, la pensée des peuples indigènes semble sans rapport avec les connaissances apportées par les sciences modernes en biologie, chimie et médecine.

Cependant, de grands auteurs, et parmis eux Mircéa Eliade, nous ont fait entrevoir que les cultures autres que celle de la pensée rationnelle étaient arrivés à un niveau de connaissance – exprimée le plus souvent dans le langage du symbolisme mythologique – par des moyens à nos yeux mystérieux, sans relation avec leur niveau de technologie.

</Abstract>

<Sommaire>

</Sommaire>

<Auteur>

Jeremy Narby est docteur en anthropologie de l’Université de Stanford. Il travaille pour l’organisation d’entraide « Nouvelle planète ». Il a déjà publié en langue française: amazonie, l’espoir est indien (Favre, Paris 1990 ) et poursuit actuellement ses recherches sur le chamanisme.

Wikipedia EN: http://en.wikipedia.org/wiki/Jeremy_Narby

critique WEB: http://www.rationalisme.org/french/sciences_impostures.htm

wwi: /internet/Biographies/Jeremy_narby-2009-12-04-16-13-15/

</Auteur>

Print this entry | Print this page

Ilario Rossi, Corps et chamanisme, Armand Colin

Print this entry | Print this page

<Abstract>

Face à la souffrance, l’humanité, partout dans le monde, élabore non seulement des systèmes de pensée spécifiques, mais aussi des connaissances empiriques. Ainsi, le chamanisme se donne à lire comme un phénomène complexe, dont les tentatives de traduction écrite reflètent des discours pluriels et des approches partielles. En tant qu’objet de science aussi bien qu’en tant qu’inducteur de nouveaux phénomènes sociaux, tel le néo-chamanisme, il constitue pour notre rationalité une provocation permanente en nous renvoyant l’image spéculaire de nos paradoxes et de nos idéologies. C’est dans cette perspective que la société des Wixaritari (Huichol) du Mexique est présentée ici: comme un espace culturel qui ne cesse de questionner nos limites et nos certitudes.

</Abstract>

<Sommaire>

<Introduction>Le regard renouvelé</Introduction>

<Chapitre 1>De la différence</Chapitre 1>

<Sous chapitre 1>Du chamanisme pour tout le monde<Sous chapitre 1>

<Sous chapitre 2>Les Huichol entre conquête et enquête</Sous chapitre 2>

<Chapitre 2>Le langage païen du corps</Chapitre 2>

<Sous chapitre 1>Paroles païennes</Sous chapitre 1>

<Sous chapitre 2>Répéter et inaugurer: le langage chamanique</Sous chapitre 2>

<Chapitre 3>Le discours païen du corps</Chapitre 3>

<Sous chapitre 1>Yeiyàari et iyàari, le discours chamanique</Sous chapitre 1>

<Sous chapitre 2>Sociomédecine ou religion appliquée ?</sous chapitre 2>

<Chapitre 4>Les ambivalences du corps</Chapitre 4>

<Sous chapitre 1>Pluralisme(s): les inductions d’un constat</Sous chapitre 1>

<Sous chapitre 2>Interactions soignantes: rupture et synergies</sous chapitre 2>

<Sous chapitre 3> Médecine(s) sceientifiques(s) et pluralisme médical</Sous chapitre 3>

<Sous chapitre 4>De l’interculturalité à la co-disciplinarité</Sous chapitre 4>

<Sous chapitre 5>Vers une anthropologie du corps païen</Sous chapitre 5>

</Sommaire>

<Auteur>

Ilario rossi est docteur en sociologie et anthropologie de l’université de Lausanne. spécialisé dans le domaine de l’anthropologie médicale, il travaille à la Policlinique médicale universitaire et à la Division autonome de médecine psychosociale / CHUV de la même ville. Il est également membre fondateur de la Fondation Ling – médecine, psychologie, culture.

</Auteur>

Print this entry | Print this page